Partie 1 : Nourrir un bon état d’esprit

Programme-de-l-optimistePour bien démarrer cette année nous vous proposons un programme pour améliorer votre façon de penser, et considérer plus facilement le bon côté des choses.  Nous vous proposons de lire cet article sur l’optimisme pour en savoir plus.

Avez vous déjà rencontré des personnes optimistes ? Ces personnes qui voient toujours le bon coté en toutes choses ? Si oui, je vous propose d’adopter , si vous le souhaitez, une autre manière de penser et de voir les choses.

Ce programme ne va pas vous proposer d’être naïf et de penser que « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes », mais simplement de vous sentir mieux face aux différentes expériences de la vie, surtout si elles ressemblent plutôt à des épreuves.

Il est important en ces temps, de nourrir un esprit « optimiste« , car c’est la meilleure façon de voir les choses. C’est une philosophie bénéfique à celles et ceux  qui ont une tendance à toujours voir les choses de façon négative ou trouver sans cesse des problèmes sans pour autant les résoudre.

Nous vivons dans un monde où il y a de plus en plus de problèmes et de moins en moins de solutions. Plus on lutte contre la drogue et plus les problèmes de drogues augmentent, plus on lutte contre la chômage et plus on voit du chômage, plus on lutte contre les maladies et plus il y a de maladies etc…

Le programme de ce début d’année va vous inviter à aller chercher (et trouver!) la partie bénéfique en toute chose, à vous prendre en charge et à adopter une nouvelle philosophie de vie. Beaucoup parlent de « pensée positive » mais quand on a bien compris les nuances de la langue française, il y a une réelle différence entre être optimiste et être positif et l’attitude mentale la plus juste est celle de « l’optimiste ».

Comme le dit Winston Churchil :

« Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. »

citation-winston-churchill

Êtes-vous prêt ?

Être optimiste est un concept difficile à adopter pour ceux qui n’en n’ont pas l’habitude. En fait ça représente beaucoup (trop?) de personnes. Certains affirmeront que ce n’est pas réaliste. Mais d’après vous, pensez-vous qu’il est préférable d’avoir une pensée négative plus réaliste ou d’avoir une pensée optimiste plus réaliste ? Pour l’avoir adoptée, je préfère avoir une vision réaliste des choses mais dans le côté optimiste.

Il est vrai que pour la plupart, le négatif est la réalité depuis que le monde est monde, et le positif reste du domaine de l’illusoire. Or c’est faux : la réalité est tout à la foi. Dans la même journée, la même heure ou la même minute, vous pouvez être heureux puis malheureux ou malheureux puis heureux…

Selon ce que nous révèle certaines études scientifiques, 90% de nos peurs ou craintes sont sans fondement. Prenez par exemple les différentes « fin du monde » qui auraient du avoir lieu depuis ces derniers siècles, souvenez-vous encore de l’an 2000 😉 Eh oui, la plupart des catastrophes que l’on prévoit ne surviennent heureusement jamais. Nous avons peur de tout, alors que les choses se passent mieux que prévu la plupart du temps. En vérité on tombe très rarement sur un vrai problème, cela arrive dans 10% des cas et encore !

la fin du monde de 2012Vous vous souvenez également plus récemment de la fin du monde de 2012 ? Dans le magasine « Science et Vie » Hors série « Spécial fin du monde » vous trouverez un éventail de peur du lendemain qui vous sont proposées comme :

  • La chute d’un astéroïde géant
  • Une pandémie mondiale
  • Un panne gigantesque d’ordinateur
  • Une catastrophe climatique
  • Une guerre nucléaire
  • L’épuisement des ressources
  • Une invasion extraterrestre
  • Une pollution généralisée
  • Une méga éruption de volcan…

…enfin bref tout un tas d’événements qui devaient se produire et qui ne sont pas arrivés. Pensez-vous que c’est en nourrissant ce genre de perspectives pour l’avenir qu’on se sentira heureux ?

Alors finalement, pourquoi ne serait-il pas plus intéressant de voir les choses de façon optimiste plutôt que négative ? Pourquoi se morfondre dans l’inquiétude ou la peur du lendemain alors qu’il n’existe sûrement pas de raison objective de le faire ?

Réfléchissons un peu, la vraie question n’est pas de savoir qu’est ce qui est le plus réaliste ou irréaliste mais pourquoi prendre un malin plaisir à broyer du noir, alors qu’on pourrait être plus heureux ?

Même si certains pensent encore que voir le bon coté des choses, c’est être naïf, je pense personnellement que voir toujours le mauvais côté des choses, c’est être malheureux ! Et vous que pensez-vous sincèrement qu’il est mieux de penser ? De penser à faire preuve d’un d’optimisme qui nous rend la vie plus belle, de voir cette optimisme rejaillir sur notre entourage, ou de se morfondre dans le négatif ?

 businessman hand pushing solution button

Je vous propose de lire la suite dans notre prochain article, ceci afin de vous laisser un temps de réflexion sur ce que vous venez de lire … Et de lire tranquillement l’autre article qui vous est proposé dans ce texte 😉

Merci encore pour vos nombreux témoignages d’encouragement par mails.

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed.You can leave a response, or trackback from your own site.
2 Réponses
  1. verdet fina says:

    Merci pour cet article, quant à moi, j’ai opté résolument pour l’optimisme, car cela rend la vie beaucoup plus belle,et quand il y a des obstacles, voir le côté positif, les solutionner et en tirer des leçons! tout cela, en gardant mon optimisme, j’avance,j’évolue plus vite!

    Namasté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *