Nos enfants nous accuseront

Nos enfants nous accuserontCe documentaire commence par les questions du Dr John Peterson Myers (chercheur en sciences pour la santé environnementales – U.S.A.) en conférence à la Maison de l’Unesco à Paris.

« Je vous demande de penser aux membres de votre famille et à vos amis ».

1 – Il pose cette première question, à laquelle un grand nombre de personne lève la main.

« Combien d’entre eux ont été directement ou indirectement atteints d’un cancer ? »

2 – Il pose cette seconde question, à laquelle un grand nombre de personne lève la main.

« Combien d’entre eux ont été directement ou indirectement atteints d’un diabètes ? »

3 – Il pose cette troisième question, à laquelle un grand nombre de personne lève la main.

« Combien de parents ou d’amis ou membre de vos familles ont été directement ou indirectement atteints par des problèmes de stérilité ? « 

Ensuite, il demande à toutes les personnes qui ont levé la main au moins une fois, de lever la main à nouveau !

C’est incroyable, presque toute la salle lève la main.

Dr John Peterson Myers qui est un scientifique américain, a constaté que la nouvelle génération d’enfants est la première de l’histoire moderne à être en moins bonne santé que ses parents, et pour lui, c’est inacceptable.

Pour le vérifier, vous pouvez-vous regarder autour de vous, poser les mêmes questions et constater les mains se lever. Vous verrez qu’un pourcentage important de personnes est atteint d’une maladie dont la science est en train de démontrer qu’elle est liée aux facteurs environnementaux.

Pour les personnes qui aiment les chiffres, vous trouvez de nombreux chiffres et statistiques comme :

  • En Europe : 70 % des cancers sont liés à l’environnement dont 30% à la pollution, et 40% à l’alimentation.
  • En Europe, chaque année 100 000 enfants meurent de maladies causé par l’environnement.
  • En Europe les cancers augment chaque année de 1,1 % depuis 30 ans chez les enfants, ce qui équivaut à 11 nouveaux cas par million d’enfant et par décennie. Néanmoins aucun facteur unique n’a pu être identifié, les infections ou l’augmentation du surpoids des enfants (suite à une alimentation trop riche) sont des facteurs aggravants supplémentaires.
  • En Europe, chaque année 37 189 enfants meurent de maladies causées par l’environnement ; ce qui représente environ un tiers des décès.

  • En Europe entre 58 et 82 % des cancers sont liés à l’environnement, les infections, l’alimentation ou les habitudes de vie.
  • En France l’incidence du cancer a augmenté de 93% en 25 ans chez l’homme.
  • Le déclin spermatique est de 50 % en 50 ans.

Le constat qui est donné est celui que : « ce sont les activités humaines qui engendrent les pollutions et les maladies ».

Alors, émergent des propositions de produire autrement, durablement, des denrées alimentaires de haute qualité sanitaire en quantité suffisante, avec des performances économiques bien supérieures aux méthodes industrielles, pour peu qu’on cesse de remplacer les paysans sur la Terre par des molécules chimiques.

C’est ce que Jean-Paul Jaud affirme haut et fort dans ce reportage très instructif sur les conséquences, de ce que l’on mange, sur nos enfants et nous-mêmes.

Vous entendrez de nombreux témoignages :

Celui d’une infirmière qui affirme qu’il y a de plus en plus de gens cancéreux qui meurent, et des jeunes qui sont touchés par cette maladie. L’enfance est en danger aujourd’hui, il y a beaucoup de preuves, il manque juste une volonté politique pour travailler sur plus de prévention et une volonté des gens eux mêmes de changer de mode de vie afin d’aller vers une meilleure santé.

Un agriculteur témoignage avoir travaillé 10 ans en agriculture chimique, et affirme qu’il n’aurait jamais mangé les fruits qu’il produit. Il dit « Quand on mange un légume ou un fruit, on mange aussi la chimie qu’il y a dedans ».

Ce reportage très instructif traite des :

  • Dangers de la pollution industrielle
  • Dangers de la pollution agrochimique
  • Etc…

Je vous invite à visionner la courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui a décidé d’introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession de la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l’empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole (76 000 tonnes de pesticides déversées chaque année sur notre pays) et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d’ordre : Ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas.

La DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes), communique une liste des aliments exposés à la pollution :

  • Haricots verts en boite : pesticides, nitrates, métaux lourds (plomb), phtalates.
  • Saucisses : métaux lourds (plomb), conservateurs (E120, 127, 132,) exhausteurs de goût, phosphates, nitrites.
  • Lentilles en boites : métaux lourds (plomb), pesticides, nitrates, phtalates.
  • Eau : nitrates, pesticides.
  • Pain : plomb, cadmium, pesticides.
  • Fromage fondu : pesticides chlorés, plomb, mercure, cadmium, phosphates.
  • Banane : plomb, pesticides.

Sans compter tous les agents conservateurs ou autres additifs chimiques qui sont ajoutés aux aliments que l’on trouve dans tous les rayons de grande surface ou supérettes.

Pensez à télécharger cette documentaire (qui dure 1h50 min) sur le bureau de votre ordinateur, afin de pouvoir ensuite le regarder tranquillement sans interruption :

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed.You can leave a response, or trackback from your own site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *