C’est la rentrée ! Soyons optimiste ;-)

c'est quoi un optimiste ?Pour la plupart c’est la rentrée. Reposé, revigoré, remotivé, reboosté, nous sommes près à repartir pour quelques mois de travail ou toute autre activité. Il est donc important d’en profiter et de repartir avec un bon état d’esprit. Alors comment faire ?

Eh bien il s’agit de prendre conscience d’une petite différence qui existe entre être positif et être optimiste.

Certaines personnes affirment toujours être positives. Bien souvent, au cours d’une discussion, et si on est réceptif, certains pourront desceller quelques propos négatifs entre les lignes de ce que la personne dit. Une personne vous affirme voir les choses de façon positive, et en même temps, vous dit que c’est la galère, car son mari est partie avec sa voisine, et qu’il l’a laissée s’occuper de leurs deux enfants sans lui verser une pension alimentaire. Parallèlement, elle dit que c’est dur financièrement, car quelques uns de ses bons clients sont partis à la concurrence et que les nouveaux clients qu’elle décroche ne veulent pas la payer à ses tarifs habituels et négocient tout à la baisse etc…

Alors en toute circonstance, soyons optimiste !

Mais c’est quoi être optimiste ?

Alors une personne optimiste, est-elle uniquement positive ? Eh bien non pas du tout ! C’est pas une personne qui se raconte des histoires et qui se « ment » à elle même. Le mot « optimiste » tire sa racine du mot optimiser. Il s’agit simplement de ne pas nier le négatif, car il existe bien, mais de le transformer en une vision positive …

C’est un peu comme l’histoire du verre à moitié vide ou à moitié plein … Dans les deux cas, le négatif et le positif existent bien. Il sont les deux cotés d’une même médaille qui est « La réalité ». Il est important de prendre en compte la notion « DE CHOIX » que nous avons tous … Certains choisissent la moitié vide et ne voient que cela, c’est leur vision. Se trompent-ils ? … D’autres prennent la moitié pleine, c’est leur vision. Se trompent-ils également ?

Eh bien c’est ça la différence entre les négatifs et les positifs. Ils se trompent tous les deux car dans les deux cas ils ne voient pas la vérité : Le complet, l’entier, la médaille ! Par conséquent, ils n’arrivent pas à avoir une vision qui leur permette  de « REMPLIR » leur verre.

Une personne optimiste ne refuse pas de voir le coté négatif des choses : elle refuse simplement de s’attarder dessus.

Comment faire pour être optimiste ?

Adoptez la vision de l’optimiste car elle est « COMPLÈTE ». La personne optimiste verra ce qu’elle a déjà afin de l’apprécier, le cultiver, le découvrir (la moitié pleine, le positif, les ressources) mais elle va aussi prendre en compte la moitié vide (le négatif, le reste, le potentiel, ce qui peut devenir du plein… car ce n’est pas le plein que l’on va pouvoir remplir n’est ce pas ?).

Il est donc indispensable de ne pas se cacher la vérité, de prendre en compte notre partie négative, nos difficultés, nos épreuves, notre partie à remplir et de la nourrir par nos ressources et une vision positive.

Comment faire pour être optimiste ?C’est un peu comme quand la pluie rencontre le soleil, il en ressort une création d’arc en ciel extraordinaire des 7 couleurs de base. C’est ce qu’il arrive quand vous comprenez ce qu’est être optimiste et l’appliquez dans votre vie… C’est cela que certains appellent « colorer sa vie » 😉

Une personne optimiste a tendance à voir « le bon côté des choses », à penser du bien des gens, à considérer que des évènements, même fâcheux, prendront quoi qu’il arrive une tournure positive en fin de compte dans la mesure où l’on trouve toujours une solution aux problèmes …

C’est pourquoi dans ce principe de l’optimiste, il faut cultiver le positif en soi et le partager, c’est ce qui crée la ressource … si vous vibrez ceci, la vie se teinte d’une nouvelle couleur …. et même le gris se transforme, c’est le principe de la Loi d’attraction.

Quand on a compris comment remplir le coté vide, on ne garde que l’essentiel et plus on donne de ce que l’on a, plus le vide (potentiel) s’agrandit alors, laissant ainsi la place à de nouvelles choses et surtout à remplir le grand verre de l’humanité qui n’a pas encore compris cela et qui contribue à alimenter le négatif… dans le déséquilibre, c’est à dire en ajouter … au lieu de le transformer en ressource ….

Voulez-vous relever un défi ?

Voulez-vous relever un défi ?

Prenez conscience de vos pensées, observez les. Que dites-vous sur tout ce qui vous entourent ? Que pensez-vous des gens ? Que pensez-vous de la vie ? Que pensez-vous de votre travaille ? Que pensez-vous sur « tout » ? Quand il vous arrive un chose imprévue, comment réagissez-vous ? Pensez-vous que votre réaction est la bonne ? Etc..

Si vous vous apercevez que votre pensée n’est pas optimiste, alors « STOP » et adoptez la vision optimiste ! Voyez la solution ! Trouvez une explication optimiste !

 

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed.You can leave a response, or trackback from your own site.
3 Réponses
  1. Éric says:

    J’ai quand même l’impression que quelque chose doit se passe dans la partie subconsciente de notre esprit pour que nous puissions devenir plus optimistes…Toutes les informations, décisions et actions – si importantes soient-elles – sont parfois insuffisants…Il semble qu’un déclic doit se faire au plus profond de nous, à un niveau où la logique rationnelle n’a pas accès…Enfin, c’est un juste un avis personnel…et non définitif. Si quelqu’un connaît une autre voie, je suis preneur…

  2. jeanne says:

    Ah la fameuse loi de la polorisation ! sur une échelle de degré, où commence le froid et où commence le chaud ? à partir de quel moment dit-on que c’est négatif ? Existe-t-il une réelle frontière entre le positif et le négatif ? et non… chacun le perçoit à sa façon, donc selon cette loi et comme il est dit dans ce texte, c’est la même échelle, la même médaille et pour « transmuter » les polarités, il faudrait les considérer comme un ensemble et ensuite tout doucement agir sur les paliers de l’échelle pour partir du négatif et le transmuter en positif…. et effectivement, l’outil de cette transmutation dans ce cas précis est l’optimisme !!!!!

  3. Bonjour Fabrise j’ai vraiment aimer ton article.
    J’ai aimer le verre vide et le verre plein c’était une superb façon pour décrire l’optimiste. J’ai aussi bien aimer le dernier paragraphe à ce questioner??? :)
    Est ce que être optimiste est aussi à ce mettre à la place de l’autre pendant une discution?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *