Archives de la catégorie » Notions à connaître «

Dire « oui » aussi à la souffrance

Dire « oui » aussi à la souffranceDire « oui » aussi à la souffrance

Voici le second article du texte : « Dites oui »

Je pariais de la notion d’acceptation des événements lorsqu’un élève me posa cette question intéressante : « Si on dit toujours oui à l’univers, peut-on se considérer comme étant à l’abri de toute souffrance ? » Après avoir réfléchi un moment, je lui ai répondu par la négative. En effet, il est impossible d’éviter la souffrance, mais on peut l’accepter si elle doit faire partie de sa vie. Dans ce cas, on ne se met pas en situation de victime. Il faut se convaincre que l’on est capable de gérer sa souffrance. Et ne jamais croire que la situation est désespérée, c’est-à-dire garder espoir. Et mon élève m’a dit : « J’ai compris ! Vous voulez dire que l’on échange la souffrance du non contre la souffrance du oui. » C’était exactement ce que je voulais expliquer.

La classe s’est mise à travailler sur cette question. Cer­tains élèves ont trouvé, en fouillant dans leur passé, des moments de leur vie où ils avaient accepté la souffrance sans même en être conscients. La semaine précédente, Nadine se souvenait d’avoir pensé à sa mère décédée peu de temps auparavant. Elle avait alors été subitement écrasée de douleur. Sa mère lui manquait. Elle s’était mise à pleurer, en pensant avec nostalgie à tous les bons moments passés auprès d’elle. Tout en versant de chaudes larmes, Nadine sentait un irrépressible besoin de répéter le même mot : « Merci ! »

Lire la suite…

Dites « oui » !

dire oui a la vieDites « oui » !

Ce texte est long, il a donc été rédigé en 3 articles, dont voici le premier :

La domestication de votre peur peut se résumer à ces seuls mots : dites oui à l’univers ! Je les ai entendus de la bouche d’une de mes professeurs, qui les avait adressés à un élève se plaignant de la vie. Je lui demandai d’expliquer ce qu’elle entendait par cette phrase, et elle me répondit : « C’est simple. Quelles que soient les circonstances, faites . oui de la tête, acquiescez, au lieu de faire un signe de refus. Dites oui, au lieu de dire non. » Depuis, j’ai toujours suivi ce conseil : à chaque fois, la magie a opéré.

L’« univers »

Lire la suite…

Partie 4 : Nourrir un bon état d’esprit

Au réveil, écoutez une cd ou fichier audio d'autosuggestionVoici la suite et la fin de l’article :

Nourrir un bon état d’esprit partie 3

Programme intensif de pensée positive pour débutant

Pour illustrer mon propos et vous faire comprendre concrètement comment les choses vont se dérouler, imaginons une journée tout ce qu’il y a de plus ordinaire :

Lire la suite…

Partie 2 : Nourrir un bon état d’esprit

Nourrir un bon état d’espritCet article est la suite de Nourrir un bon état d’esprit Partie 1.

Qu’est-ce qui vous semble juste ?

Voici l’exemple de Cécile « l’optimiste » et Roseline dit « la négative », qui sont toutes les deux mères et foyer et ont une quarantaine d’années quand elles perdent leurs maris. Ces deux exemples illustrent parfaitement ces attitudes antagonistes.

Roseline est mère au foyer, elle a 40 ans , son mari vient de décéder et son premier réflexe est de revêtir aussitôt le costume de « tragédienne ». Pendant des années, elle n’a eu de cesse de demander autour d’elle soutien, compassion et marques de sympathie. Comme vous pouvez facilement l’imaginer, est arrivé le moment où plus personne ne pouvait supporter cela. Roseline s’est alors intimement convaincue que les femmes veuves faisaient partie d’une catégorie de personnes que l’on fuit et que l’on invite jamais nulle part. Elle a fini par croire dur comme fer qu’elle ne trouverait plus quelqu’un pour refaire sa vie. Vous ne vous étonnerez pas, je pense, qu’effectivement aucun homme ne soit entré dans sa vie.

Lire la suite…

Partie 1 : Nourrir un bon état d’esprit

Programme-de-l-optimistePour bien démarrer cette année nous vous proposons un programme pour améliorer votre façon de penser, et considérer plus facilement le bon côté des choses.  Nous vous proposons de lire cet article sur l’optimisme pour en savoir plus.

Avez vous déjà rencontré des personnes optimistes ? Ces personnes qui voient toujours le bon coté en toutes choses ? Si oui, je vous propose d’adopter , si vous le souhaitez, une autre manière de penser et de voir les choses.

Ce programme ne va pas vous proposer d’être naïf et de penser que « tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes », mais simplement de vous sentir mieux face aux différentes expériences de la vie, surtout si elles ressemblent plutôt à des épreuves.

Il est important en ces temps, de nourrir un esprit « optimiste« , car c’est la meilleure façon de voir les choses. C’est une philosophie bénéfique à celles et ceux  qui ont une tendance à toujours voir les choses de façon négative ou trouver sans cesse des problèmes sans pour autant les résoudre.

Nous vivons dans un monde où il y a de plus en plus de problèmes et de moins en moins de solutions. Plus on lutte contre la drogue et plus les problèmes de drogues augmentent, plus on lutte contre la chômage et plus on voit du chômage, plus on lutte contre les maladies et plus il y a de maladies etc…

Le programme de ce début d’année va vous inviter à aller chercher (et trouver!) la partie bénéfique en toute chose, à vous prendre en charge et à adopter une nouvelle philosophie de vie. Beaucoup parlent de « pensée positive » mais quand on a bien compris les nuances de la langue française, il y a une réelle différence entre être optimiste et être positif et l’attitude mentale la plus juste est celle de « l’optimiste ».

Lire la suite…

Bonne Année 2014

Bonne Année 2014L’équipe de « Pour un Monde Meilleur » vous présente ses meilleurs vœux pour 2014 et vous souhaite que cette nouvelle année soit à nouveau riche de nouvelles expériences.

A l’aube de cette année nouvelle, la « Banque des vœux » vous informe qu’elle verse sur le compte de votre vie, 365 jours de santé,  de joie, de bonheur, d’argent, de réussite et de prospérité !

Au delà des paroles et parce que la santé est notre bien le plus précieux, nos bons vœux sont accompagnés d’une vidéo illustrant le fondement de la médecine selon Hippocrate qui 3 siècles avant Jésus Christ disait déjà :

“Que ta nourriture soit ta médecine, et ta médecine, ta nourriture.”

Le documentaire « On est ce qu’on mange »  devrait être visionné par tous et pourrait bien changer nos vies.

Lire la suite…

On est ce qu’on mange

On est ce qu'on mangeSelon Hippocrate, fondateur de la médecine moderne, le corps humain dispose d’une capacité innée d’auto-guérison.

Il mettait l’accent sur l’importance de la nutrition pour le maintien de la bonne santé.

Comment réparer les dégâts physiques dus à une alimentation trop grasse et pauvre en éléments nutritifs ou encore à des régimes draconiens ?

Ce documentaire lève le voile sur le marché de la santé et met le doigt sur des pratiques qui n’améliorent en rien la condition physique, voire l’empirent. Il explore les bienfaits peu coûteux et sans risque d’une alimentation saine et riche en nutriments mais également ceux des compléments alimentaires pouvant contribuer à lutter contre certaines maladies.

“Que ta nourriture soit ta médecine, et ta médecine, ta nourriture.”Hippocrate

C’est quoi une Forme-Pensée

C'est quoi les formes penseesLes Formes-Pensées

Une Forme-Pensée est comme un égrégore qui n’est produit que par le biais de la pensée d’une seule personne. Une Forme-Pensée n’est autre que l’œuvre d’une pensée émise, qui a été transmise. En d’autres termes, une Forme-Pensée est le reflet de quelque chose qu’on a vécu et qui restera en mémoire. C’est comme une croyance par rapport à soi-même. La Forme-Pensée en elle-même n’est que le fruit de notre création, mais ne s’agit pas de notre personne. Une Forme-Pensée, dans le cas d’une maladie, a pour fonction de nous mander qu’il existe encore des choses incomprises ou non intégrées.

La compréhension des Formes-Pensées à travers le temps

Lire la suite…

Les capacités de l’être humain

Changer-le-mondeChaque personne a de grandes capacités :

Avec des appareils de mesure pour l’activité de notre cerveau, les neurologues affirment que des personnes expertes dans un domaine activent certaines zones cérébrales. Plus un cerveau maitrise un sujet, moins il utilise de neurones.

Le cerveau a une tendance naturelle à exécuter un très grand nombre de fonctions inconscientes car cela ne lui demande pas trop d’effort. C’est donc un fait, que physiologiquement, les choses que nous faisons inconsciemment sollicitent peu ou pas d’échange d’énergie. La conscience interviendrait seulement dans des domaines plus complexes. Les experts affirment aussi que 90% de nos actes, nos réactions sont inconscients. Nos décisions sont dictées par notre inconscient.

Quel contrôle avons-nous sur nous même ?

Lire la suite…

Le monde d’après les mystères du cerveau

Le monde d'après les mystères du cerveauLe cerveau a une puissance qui n’a jamais été égalée par aucun ordinateur. Certains le nomme le « Bio-Ordinateur ».

Nous vous proposons cette vidéo qui explique comment notre perception du monde diffère selon les personnes. Ce sont nos sens qui façonnent notre réalité et l’interprétation que nous en faisons. « Notre vision du monde est celle de l’interprétation de notre cerveau et de nos yeux. »

Lire la suite…